Aller au contenu principal

Le TOP 10 des métiers qui recrutent le plus en France !

On aperçoit le bout du tunnel... Après plusieurs mois difficiles, le marché de l'emploi connaît un rebond sans pareil !
BTP, logistique, services à la personne, tertiaire... Découvrez quels sont les secteurs qui recrutent le plus depuis ce début d'année.

Synergie présente les dernières tendances de recrutement - CDI, CDD, intérim - en France, sur les huit premiers mois de l'année 2021.

Le nouveau baromètre emploi Synergie est issu d'un partenariat avec Jobfeed, qui recense chaque semaine l'ensemble des offres d'emploi publiées en ligne. Cette collecte exhaustive, portant sur plusieurs milliers d'offres hebdomadaires, toutes entreprises confondues, permet de détecter avec précision les évolutions de l'emploi hexagonal.

 

Un marché de l'emploi qui repart à la hausse

Premier constat global : le marché de l'emploi se redresse vigoureusement, après le plongeon enregistré au plus fort de la pandémie.

"La France affiche 330 000 créations nettes d'emplois salariés au premier semestre 2021, beaucoup plus qu'anticipé, et devrait encore gagner plus de 130 000 emplois au second semestre, pour refaire entièrement le terrain perdu en 2020 et même dépasser son niveau d'avant-crise, à fin 2019. Malgré les incertitudes liées à la fin du "quoi qu'il en coûte" - du programme d'aides publiques massives aux entreprises - c'est une dynamique très encourageante"

Sophie SANCHEZ, Directice générale chez Synergie

 

Les fonctions commerciales ont la cote

Dans un contexte de reprise assez soutenue, donc, quels sont les métiers qui surfent le mieux sur la vague ? En CDI, les fonctions commerciales occupent incontestablement le devant de la scène. Le top 10 des offres d'emploi, entre janvier et août 2021, fait ainsi paraître 4 métiers de la vente : ingénieur commercial en 6ème position, technico-commercial en 5ème, vendeur en 4ème et agent immobilier en 2ème.

"Dans un premier temps, les entreprises ont recruté des commerciaux pour faire redémarrer la machine, aller chercher des contrats dans un environnement difficile. Aujourd'hui, il s'agit plutôt d'accompagner et si possible d'amplifier la reprise, en particulier dans les secteurs qui redécollent le plus vite comme la IT et le digital, l'ingénierie, la construction, la distribution ou encore la santé" 

Anne MARY, Directrice des activités Recrutement chez S&You, filiale de Synergie spécialisée dans le recrutement de cadres et d'experts

Parmi les fonctions les plus recherchées : les responsables grands comptes, les business developpers - en charge de la stratégie de vente - ainsi que les télécommerciaux et téléconseillers, dont l'importance s'est accrue avec la crise sanitaire et les contraintes de distanciation. Les recruteurs sont également en quête de commerciaux spécialisés - à l'exemple des délégués pharmaceutiques ou plus encore des agents immobiliers, qui se hissent au deuxième rang pour le nombre d'offres en CDI.

"Autre profil à fort "job appeal" : les commerciaux dotés d'une compétence avérée en social selling, habiles à prospecter et démarcher sur les réseaux"

Anne MARY

 

Les services à la personne en demande exponentielle

Les services à la personne sont eux aussi en plein essor, avec plus de 300 000 postes à pourvoir d'ici 2022, et placent trois métiers dans le top 10 des offres d'emplois en CDI : garde d'enfant en 1re position, professeur à domicile en 8ème et auxiliaire de vie en 10ème. Le palmarès des recruteurs en CDI, sur les 8 premiers mois de l'année, est du reste dominé par des acteurs du secteur : Solutia Services (aide à domicile) et Complétude (soutien scolaire) occupent les deux premières places, tandis que Kangourou Kids (garde d'enfants) émerge en 6ème position.

Les gardes d'enfants et les auxiliaires de vie, en particulier, font depuis longtemps partie des métiers en tension. Selon une étude parue en 2019, 90% des gestionnaires des établissements d'accueil du jeune enfant disent ainsi éprouver des difficultés de recrutement. De leur côté les auxiliaires de vie, intervenant auprès des personnes âgées et dépendantes, souffrent d'un manque de reconnaissance professionnelle, qui décourage les vocations - d'autant plus en période de pandémie - et accentue le déséquilibre entre offre et demande.

"Quant aux professeurs à domicile, leur ascension dans le top 10 des métiers les plus recherchés peut notamment s'expliquer par la ruée des parents vers des solutions susceptibles de compenser les dégâts scolaires provoqués par la covid-19"

Sophie Sanchez

 

Image
Top 10 CDI

 

Les commerciaux au top des recrutements en CDI, la logistique au sommet des offres en intérim

Deux "habitués" complètent notre palmarès des offres en CDI : les techniciens de maintenance à la 7ème place et les comptables en 9ème position.

"En pénurie structurelle de candidats, avec chaque année environ 1 000 postes non pourvus, le métier de technicien de maintenance est pénalisé, entre autres, par l'insuffisance du système de formation et la sous-cotation, en France, des filières techniques. Or c'est un métier de plus en plus riche et diversifié, de mieux en mieux rémunéré, à mesure que la maintenacne des machines et des robots industriels se complexifie",

Patrice VINER, Directeur des Opérations Ouest Nord Champagne chez Synergie

Les comptables, comme la majorité des fonctions support - assistants administratifs, contrôleurs de gestion, gestionnaires de paie, juristes... - sont eux aussi en déficit de profils qualifiés. La profession embauche à tous les niveaux de diplôme, depuis le BTS jusqu'au DSCG et intègre une propension croissante de conseil dans ses missions. Nous sommes désormais loin de l'image restrictive et vétuste qui lui est encore parfois associée.

« La demande est toujours très soutenue pour les métiers informatiques, stimulés par la transition numérique, par l'essor du e-commerce et du télétravail. Ingénieur système, ingénieur réseau, ingénieur devOps, consultant, chef de projet, développeur, responsable maintenance, expert en cybersécurité, datascientist, administrateur, architecte... Autant de spécialités très recherchées des recruteurs, avec des rémunérations en hausse constante »

Anne MARY

 

L'intérim revient en force !

Deuxième indicateur de reprise : l'intérim reprend des couleurs et retrouve progressivement ses niveaux d'avant-covid. En mai 2021, selon Prism'emploi, l'emploi intérimaire a diminué de "seulement" 3,3% par rapport à mai 2019, et de 7 % sur les 5 premiers mois de l'année. Principal moteur de ce redémarrage : la forte accélération de l'intérim dans les transports et la logistique (+ 18,5 % en mai 2021 et + 10,6 % en avril), un secteur dynamisé par l'explosion du e-commerce et la bonne tenue du commerce alimentaire.

Une dynamique reflétée dans le classement des métiers qui recrutent le plus en intérim, entre janvier et août 2021. Les 5 premières places sont « trustées » par des professions liées à la supply chain : cariste (1er), préparateur de commandes (2ème), conducteur super poids lourds (3ème), conducteur poids lourds (4ème) et manutentionnaire (5ème), tandis que le magasinier apparaît en 9ème position.
La majorité des métiers de la logistique et du transport sont en tension, voire en quasi-pénurie. Pôle
Emploi prévoit ainsi 540 000 postes à pourvoir d'ici 2022, dont 223 000 conducteurs de véhicules.


Autres « stars » de l'intérim : les électriciens, les maçons, les agents de production, et plus largement tous les métiers « col bleu » du BTP et de l'industrie. Couvreur, charpentier, chaudronnier, électricien, menuisier, maçon, métallier, plombiers chauffagistes, serruriers, tôlier, traceur, tuyauteur... Autant de profils où les pénuries de main d'oeuvre, persistantes depuis des années, ressurgissent avec acuité en cette phase de reprise.

« Les trois-quarts du top 30 des métiers les plus tendus sont des professions d’ouvriers qualifiés ou de techniciens se situant dans le BTP et l’industrie, à commencer par les dessinateurs en électricité et en électronique »

La DARES dans une étude portant sur le sujet.

Image
Top 10 Intérim

 

Toujours de nombreuses offres de CDD dans le médical et la restauration

Enfin la crise sanitaire maintient à un haut niveau le recrutement des infirmiers et aides-soignants - en 2ème et 3ème position dans le top 10 des offres d'emploi en CDD - tandis que la réouverture des cafés et restaurants, en juin dernier, a généré un afflux de propositions - principalement en CDD - pour les serveuses et serveurs de restaurant.

« Face à ces besoins récurrents et croissants, Synergie agit à plusieurs niveaux. Sur tous les métiers pénuriques, nous multiplions les programmes de formation sur-mesure pour nos clients, en privilégiant les contrats d'apprentissage et de professionnalisation, ainsi que les contrats de développement professionnel intérimaire (CDPI) ; nous engageons des actions de reconversion professionnelle, pour toutes les personnes que les confinements et la décélération brutale de certains secteurs ont incité à changer d'horizon. Nous déployons aussi des programmes d'insertion et de solidarité innovants, comme les Handi'Matinales ou le Parcours Dynamique Emploi ; enfin nous développons la féminisation des métiers, à partir de dispositifs précurseurs comme le forum Mix & Métiers »

Olivier Lozet, directeur commercial grands comptes chez Synergie.

Baromètre emploi Synergie : les métiers qui recrutent le plus en France

Communiqué de presse

Image
Baromètre